Dimanche : messe église évangélique

posted Sep 24, 2012, 8:33 AM by Mehdi Boutafa   [ updated Sep 24, 2012, 9:17 AM ]
Dimanche matin, vers 9h30, Henri le responsable de l'ONG AID; pour laquelle je suis en mission; vient me chercher pour assister à la messe de l'église à laquelle il assiste et dont il est un des membres influents!

Il y a deux messes, l'une à 6h45 et la seconde à 9h45. J'assiste donc à la seconde. L'église est comble : pas loin de 270 personnes!
  
le choeur à droite qui chante les cantiques dans le dialecte local.

Le pasteur peut  décortiquer un psaume (en l'occurrence Esaïe;38 - Maladie et guérison d'Ézéchias) en français; une traductrice le répète en langue yoruba; ou fon; ou gon tout au long du prêche!

Ensuite il y a les cantiques chantés en dialecte locale (cantique 410). Comme vous le remarquez; il y a une guitare électrique; un synthe et une batterie avec une sonorisation complète!

Dans cette église; 270 personnes qui chantent des cantiques; accompagnées musicalement par l'orchestre : c'est quelque chose d'impressionnant!
la photo dessous présente la chaire avec le(s)  pasteur(s)  qui prêchent; le choeur à droite; et l'orchestre est à gauche.

la personne devant avec son micro chante un cantique en dialecte local ....
 

Et entre l'orchestre et le chanteur d’église; il y a aussi un choeur!


Et devant la chaire et les ambons : les paroissiens en tenue endimanchée!



Lors de cantiques chantées; certaines et certains sont comme en transes; véritablement!
Vraiment saisissant...2 h sont passées, sans s'en rendre compte. Et j’étais pris dans cette frénésie; car en chantant, les paroissiens dansent en rythme!
Rythme qui vous entraîne forcément!


Voici une vidéo que j'ai monté hâtivement en flash avec une version logiciel d'essai ( je suis au benin et n'ai pas les bons outils sous la main) donc polluée par un bandeau publicitaire; mais cela peut donner une légère idée de l'ambiance qui régnait dans cette église!

Cantique cotonou.flv

DE 12h à 14h30, je discute avec Gilles qu'Henri a chargé de me chapeauter. Les questions fusent de tout ordre. La vie en France, la possibilité de voyager, la famille, le boulot....et pour ma part les mêmes questions à son encontre!

Vers 14h30, Henri ayant réglé les affaires courantes de la paroisse (j'imagine : je vous avais dit que c'est l'un des membres influents de la paroisse), Il m'invite à déjeuner dans un "maquis" ( nom du restaurant au bénin).
Je prends une spécialité locale le moyo au poisson (la sole) et Henri une sauce au poisson frais!

Après ces émotions, je suis ramené à l'hôtel me reposer.

Vers 17h, Dine (diminutif de Nourdine)  vient me remettre la copie mp3 des explications des guides de OUIDAH, qu'il a enregistré, pour les mettre en ligne. malheureusement, nous rencontrons quelques problèmes : nous remettons aux calendes grecques et devisons sur les activités possibles au Bénin!

Comments