Ganvié : la cité lacustre

posted Sep 29, 2012, 7:16 AM by Mehdi Boutafa   [ updated Sep 29, 2012, 2:23 PM ]
Samedi matin, 9h15, Fortunat et Dine me rejoignent à l’hôtel  Nous attendons Paul qui doit me déposer sur une place de Cotonou ou prendre un taxi pour Calavi, ce qui nous permettra de prendre une pirogue pour visiter et déambuler dans Ganvié, la cité lacustre!

La matinée semble maussade et fraîche, nous avons eu un orage toute la nuit qui s'est résorbé vers 8h30. Je suis inquiet quant à la ballade. Finalement Paul arrive et ajoute à mon inquiétude en me demandant si je n'avais pas prévu de pull dans mes bagages (hé non!). je prends le risque et je pars avec un simple T shirt.

En sortant de l'hôtel, Paul hèle et discute le prix avec quelques zems avant d'en retenir deux pour camarades. Vers 10h nous sommes sur la place, un taxi allant dans la bonne direction a été retenu. Je pense que le taxi est pour nous trois et je vais pour prendre ma place à l'avant. Non, nous devons nous mettre à trois derrière! Quelques minutes plus tard, deux matrones viennent siéger sur l'unique siège avant... Nous sommes six personnes dans le taxi!
  
L'une d'elle est assise sur la boite de vitesse : pratique pour les vitesses!


Nous arrivons près de l'embarcadère de Calavi, et nous déposons une des matrones qui règle son écot.
Un esclandre éclate avec notre chauffeur qui pensait nous déposer là, et  il trouve là la raison pour renégocier les tarifs de transport pour nous trois!

Finalement nous arrivons au second "embarcadère" : nous attendons la pirogue et son propriétaire qui a été sollicité/ commandé  par Henri au téléphone.
 Celui ci arrive, nous embarquons en passant de pirogue en pirogue, vraiment très pratique car les pirogues bougent, tanguent....


  
  
le fameux "embarcadère"                                                Notre passeur                                                                l'embarcadère


Nous naviguons dans les méandres d'une voie navigable dégagée, car en fait c'est un immense marécage, si l'on peut dire!
 
 
 
un petit village avant le fameux Ganvié, puis ci bas Ganvié, avec les bar hotels et echoppes d'art locales

 
 une mosquée sur  pilotis
 

 
 
 

Le débarcadère d'arrivée plus facile d'acces à pied                                Un bateau pirogue pour touristes!
 

Nous débarquons, prenons trois zems, pour rejoindre la route principale, pour reprendre un taxi en sens inverse pour la place ùarché Tatopkak, ou nous reprenons trois zems pour nous ramener dans le quartier de l'hotel.

Voici quelques photos de la circulation en ville, et l'importance des zems!
 
 

 
 
 

Voila voila!

Je termine par un plat béninois que l'hôtel me fait préparer en raison du bon contact que nous avons eu!

Poisson frais au Gombos, avec un pain de maïs (pâte de maïs)

Bonne soirée
Comments